Partage

5 habitudes à éviter pour atteindre tes objectifs
Découvre les 5 habitudes que tu dois éviter si tu veux réussir à atteindre tes objectifs

Je suis une personne assez organisée dans mon travail et dans ma vie en général. J’aime que tout soit bien classé et organisé, ce qui me permet de sauver beaucoup de temps dans mes journées. J’aime aussi savoir où je m’en vais et j’adore avoir des objectifs clairs et bien définis pour m’aider à atteindre mes buts.

Malgré tout, j’ai réalisé dernièrement que j’avais souvent de la difficulté à atteindre mes objectifs malgré une bonne organisation et un bon plan de match. En réfléchissant à ce sujet, j’ai finalement identifié 5 actions qui me détournent souvent de mes objectifs et font en sorte de souvent m’empêcher d’atteindre les buts que je me fixe. Voici ces mauvaises habitudes que j’ai identifié et que j’essaie désormais d’améliorer:

  • La procrastination
  • Le perfectionnisme
  • Me fixer trop d’objectifs dans un court laps de temps
  • Ne penser qu’aux résultats
  • Perdre mon objectif de vue

La procrastination

J’ai réalisé que je procrastinais souvent pour deux différentes raisons: soit je n’avais vraiment aucune motivation pour accomplir la tâche en question dû à un manque d’intérêt ou soit j’étais vraiment excitée par un projet à accomplir mais j’avais l’impression que ce projet n’était pas atteignable.

Dans le premier cas, j’ai réalisé que la meilleure chose à faire est de vraiment revoir mes objectifs pour m’assurer que ceux-ci sont toujours une priorité pour moi. Ensuite, s’ils sont toujours bien alignés avec mes priorités, j’utilise la même technique que celle que j’utilise pour une tâche qui me semble inatteignable; je fragmente mon gros objectif en plus petites tâches plus simples qui prennent moins de temps à accomplir mais qui, au final, font en sorte que je me rapproche de mon objectif final. C’est beaucoup plus motivant de cette façon. Je suis une fille de listes alors, cocher une tâche sur ma « to-do » me donne toujours l’impression d’accomplir plus et d’avancer vers mes buts.

Le perfectionnisme

Le perfectionnisme, c’est ma bête noire. Je peux passer des heures sur un projet et finalement le mettre de côté car il n’est pas assez parfait ou « à mon goût ». Ce n’est pas tant une mauvaise habitude car les gens perfectionnistes sont souvent de très bons travailleurs et font souvent un travail de précision remarquable mais lorsque ça nous empêche d’être productif, c’est là où ça peut devenir problématique.

Pour ma part, en essayant de délaisser cette habitude, je constate que je suis beaucoup plus productive et que j’accomplis aussi beaucoup plus de tâches dans mes journées. Ce n’est pas facile pour moi par contre car j’ai toujours la mauvaise manie de mettre des projets de côté en attendant d’avoir du temps pour les améliorer. Mais je travaille fort là-dessus. La meilleure façon que j’ai trouvé pour vaincre cette mauvaise habitude est d’agir, tout simplement. Je termine mes projets et même si je ne les trouve pas à mon goût, je me dis que je pourrai toujours les peaufiner plus tard.

Me fixer trop d’objectifs

J’ai compris que lorsque je veux accomplir trop de choses dans ma journée, je n’accomplis presque rien. Je suis toujours en train de sauter d’une tâche à l’autre sans jamais vraiment rien terminer. La solution que j’ai trouvé est de ne me fixer que 3 objectifs à atteindre par jour. Je choisis 3 choses qui sont importantes pour moi à ce moment-là et je me concentre sur celles-ci.

Premièrement, je fais la liste de tout ce que je veux accomplir dans ma journée et souvent je me retrouve avec une dizaine de tâches sur ma liste et même plus. Ensuite, j’en choisi 3 parmi celles-ci et j’inscris les chiffres 1, 2 et 3 devant ces tâches en les classant par ordre de priorité. La tâche numéro un est toujours la tâche qui me prendra le plus de temps et celle que j’ai le moins envie d’accomplir. Je commence toujours ma journée par la tâche numéro un et ainsi de suite jusqu’à ce que mes trois tâches soit terminées.

De cette façon, je sais que j’aurai au moins ces trois tâches d’accomplies dans ma journée et si j’ai le temps d’en accomplir plus, je continue à la suite sur ma liste.  Cette façon de faire me permet d’accomplir les tâches qui feront une plus grande différence en m’attaquant à celles-ci au tout début de ma journée.

Ne penser qu’au résultat final

Lorsqu’un objectif s’échelonne sur plusieurs mois, c’est facile de se décourager lorsqu’on ne voit pas de résultats réguliers. C’est alors important de ne pas seulement penser au résultat final mais plutôt de voir le progrès régulièrement. J’ai décidé d’apprécier le processus et le fait que je me rapproche un peu plus de mon objectif final à chaque jours. Et pour un objectif à très long terme, je fragmente toujours cet objectif en plus petits pour m’aider à réaliser mes progrès.

Perdre mon objectif de vue

J’ai compris que je dois absolument toujours garder mon objectif final en vue. Je l’écris sur un bout de papier et je le place bien en évidence partout où je peux bien le voir. Quand on perd notre objectif de vue, c’est facile de se décourager lorsque ça deviens plus difficile.

J’essaie de me récompenser lorsque j’accompli des tâches importantes ou bien lorsque je franchis une étape clé qui me rapproche de mon gros objectif. Un bon bain chaud, un verre de vin, un bon repas ou un bon livre, ça n’a pas besoin d’être compliqué. Le fait de célébrer une étape de franchie m’aide à faire une coupure avec la tâche terminée.

Et toi, qu’est ce que tu trouves le plus difficile lorsque tu te fixes des objectifs? As-tu de la difficulté à les atteindre? Qu’est ce qui t’en empêche? Laisse moi un commentaire si tu en as envie pour me dire ce qui est le plus difficile pour toi lorsque tu te fixes des objectifs.